fbpx
 
Notre territoire

Le territoire traditionnel des Innus d’Unamen Shipu est situé au Nord du golfe Saint-Laurent entre le 50e et le 53e degré de latitude Nord et entre le 59e et le 62e degré de longitude Ouest. L’utilisation du territoire s’effectue en grande partie par les multiples rivières et lacs omniprésents. La principale voie d’accès est la rivière Kuekuatsheunakapiu (Coucoutchou). Il y a Uanamen Shipu (Olamane) près de la communauté, Uashikuteu Shipu (Washicoutai) ainsi que Mashkuanu Shipu (Musquaro) qui signifie « queue d’ours » car cette dernière est une courte rivière.

Le climat est maritime le long de la côte avec des étés frais, humides, venteux et avec brouillard. Les hivers sont neigeux et vigoureux sur la côte, mais encore plus froid dans la forêt et moins venteux.Le territoire fait partie du bouclier canadien avec prédominance de granite et de gneiss granitique avec dépôts de sable et de tourbières dans les basses terres. Le sapin et l’épinette noire sont rois dans cette forêt.
La faune terrestre est composée de lièvres, gélinottes, tétras, lagopèdes, caribous, orignaux, martres, loup-cerviers et porc-épics. Dans les écotones aquatiques, on retrouve le castor, le rat musqué, la loutre, le vison et les oiseaux migrateurs (canards, outardes, huards).

Les poissons d’eau douce : carpe, brochet, corégone, touladi, truite rouge et mouchetée, saumon et ouananiche. Les poissons d’eau salée : morue, aiglefin, éperlan, hareng et crustacés (homard, palourde, bigorneau). Les espèces d’oiseaux marins sont : l’eider ou « moyak », macareu, gode, marmette, goéland, récemment deux espèces de sternes et très récemment le Fou de Bassan.

La Côte-Nord du Saint-Laurent s’étend d’ouest en est de Tadoussac à Blanc-Sablon et comprend tous les bassins des tributaires de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent entre ces localités. Elle est limitée à l’ouest par la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au sud et à l’est par l’estuaire et le golfe, et au nord par le Labrador.

Elle couvre une superficie de près de 200 000 km2, ce qui en fait la région la plus vaste du Québec, à l’exception du Nunavik. Son territoire est constitué de forêts (96 %), d’innombrables lacs (1,7 % en superficie) et de rivières (1,3 %).